S’ils avaient la parole

Jane Goodall chimpanzé

Les articles présentés ici retranscrivent, selon mon imagination, ce que diraient les animaux s’ils pouvaient nous parler et sur ce qu’ils nous feraient comprendre.

_____

Puyango, Equateur, le 11 juin 2013.

 »  Je ne cherche pas à comprendre. Je ne sais pas ce que demain veut dire. Je ne vis que dans l’instant. Chose que peut-être que, toi, Homme, tu as fini par oublier. Je vis chaque jour, chaque seconde, comme il vient. Parfois, ce n’est que du bonheur. Parfois, c’est plus difficile. « 

 » Souvent, tu ne me connais pas et tu cherches quand même à me détruire, à m’anéantir. Parfois, tu ne cherches même pas d’ailleurs. Tu te contentes de faire ce que tes semblables ont toujours fait. Sans vraiment y réfléchir. Je croyais pourtant que tu avais un cerveau plus développé que le mien, qui te permettait justement de réfléchir… « 

 » Si je faisais la même chose à tes enfants, m’aimerais-tu encore ? Car moi je continue à t’aimer malgré tout. « 

%d blogueurs aiment cette page :