Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 31 juillet 2013

Je n’ai plus que quelques heures à passer au Pérou, et mon coeur, une nouvelle fois, se sert très fort en pensant à tous les bons moments que j’ai passés avec des personnes toutes plus adorables les unes que les autres.

Le Pérou est bien un pays magique et étonnant, qui vous réserve des surprises mythiques et vous offre des petits riens qui sont les plus grands bonheurs du monde.

Comme certains de vous le savaient, j’ai fêté ce dimanche 28 juillet mon anniversaire ! 33 ans ! Une journée qui restera à jamais gravée dans ma mémoire. Cette même date est aussi le jour de la fête nationale du Pérou, le jour de l’indépendance. Alors tout le pays était en fête ! Quel beau cadeau, tout un pays qui fête votre anniversaire… lol !

Je l’ai célébré à Cuzco, avec ma super compagne de voyage, Lucie, (voilà maintenant 15 jours que nous faisons la route ensemble), et des péruviens. Ce fut INOUBLIABLE !

Nous avons quitté Cuzco lundi pour nous rendre à Puno, au bord du lac Titicaca (qui veut dire en aymara « Puma de pierre »), à 3827 mètres d’altitude ! Les paysages que l’on a traversés en bus et ceux qui bordent le lac sont à couper le souffle. Des sommets arrondis et des pentes recouvertes d’un pelage doré, dépourvu d’arbres, dominent à peine de hauts plateaux où coule deci delà une rivière, parsemée de petits étangs. Les bergers de tous âges affrontent le soleil et le vent pour montrer le chemin à leurs moutons ou à leurs lamas. Une beauté qui ne vous laisse pas indifférent.

Sur le lac à consonance rigolote, nous avons fait une excursion en bateau pour rendre visite à la communauté des uros qui vivent sur des villages flottants, grâce notamment à des couches de joncs superposées. Le temps était idyllique et les costumes des habitants remplis de couleurs. La sérénité nous a vite envahi car le calme était le maître des lieux. Protégées par deux péninsules, les îles reçoivent peu de vagues si ce n’est celles produites par quelques bateaux. Ainsi, on se laisse vite bercer par cette ambiance imaginaire, comme tirée d’un conte pour enfant. Le côté obscur est que ce doux moment est en grande partie une belle mise en scène pour les touristes, comme un Eurodisney à la manière du Titicaca. Nos visites sont donc toujours mitigées lorsque l’on accepte de faire ce genre d’excursion. Mais je ne regrette rien car j’ai appris beaucoup de choses et admiré des décors fabuleux.

Ce dernier jour de juillet, nous quitterons donc le Pérou, pays des Incas, pays des rêves exaucés et bien plus encore… Nous longerons le lac pour traverser la frontière Pérou/Bolivie, et irons nous poser pour une nuit à… Copacabana ! Oui, oui, vous avez bien lu ! Mais rien à voir avec sa grande soeur brésilienne. Elle est située sur une péninsule et c’est de là que nous pourrons partir pour les îles du soleil et de la lune (ça aussi, ça fait rêver, je sais).

Je voudrais remercier très chaleureusement tous ceux qui ont pensé à mon anniversaire, leurs messages et leurs attentions m’ont beaucoup touché. Etre loin de son pays peut parfois être difficile et les preuves d’affection qui traversent les océans pour venir vous réchauffer le coeur sont alors inestimables. Encore une fois : MERCI.

Je réponds aussi à ceux qui se sont inquiétés de mes petits soucis rencontrés à Trujillo et à Lima : je vais beaucoup mieux, ma grippe n’a duré que quatre jours ; je n’ai pas eu réellement le mal des montagnes (à part parfois un léger mal de tête, mais heureusement que les bonbons à la coca sont là !) ; mon problème de carte bancaire est en train enfin de se résoudre. Merci de vous être inquiétés.

Je vous laisse ces quelques lignes péruviennes qui en attireront d’autres boliviennes…

Adios mon beau Pérou… et à moi la Bolivie !

A bientôt…

Publicités

Read Full Post »