Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 16 octobre 2013

IMG_9641

Je quitte Puerto Iguazu le coeur serré car j’y ai passé une dizaine de jours très agréables. J’ai pu me reposer et recharger mes batteries ! Tous les matins et au coucher du soleil, des milliers d’oiseaux chantaient à tue-tête dans le petit jardin de la chambre d’hôte où je logeais. Maria, la propriétaire, et sa petite chienne, Lys, m’ont reçue comme une princesse si bien qu’elles sont devenues des amies et nous passions nos soirées ensemble. Ce fut très relaxant. Malheureusement, internet a très mal fonctionné (à cause du temps m’a-t-on dit) et du coup je n’ai toujours pas pu poster mes albums photos. J’ai même manqué un rendez-vous vidéo sur internet avec les enfants de la classe de maternelle de Rochefort qui me suivent depuis le début !

IMG_9572

Lys

IMG_9486

Tout à l’heure, après une visite rapide chez un couple de voisins passionnés d’oiseaux, où j’ai pu observer les colibris du matin venir s’abreuver, je suis partie en bus direction San Ignacio. Maria est venue m’accompagner et nous nous sommes dit au revoir en nous promettant de nous écrire. C’est fou, ça me fait toujours très plaisir lorsque l’on vient me chercher ou l’on m’accompagne prendre mon bus ou mon avion !

IMG_9560

Je partais en fait pour Buenos Aires mais je fais une halte à San Ignacio (d’où je vous écris), toujours dans la province de Misiones, pour visiter d’importantes ruines jésuites. Je reprends ensuite un bus ce soir pour la capitale où j’arriverai demain midi. Je vais passer quelques jours dans la famille qui m’avait accueillie avec Estelle il y a deux semaines. Une grande famille franco-argentine, tous plus adorables les uns que les autres. J’ai aussi hâte de les retrouver.

La terre de la région est rouge et colore tout ce qu’elle atteint : les véhicules, le bas des habitations, les chaussures, les vêtements, les pattes des animaux (et notamment celles de Lys qui les posent un peu partout !). Ici, à San Ignacio, c’est encore la forêt tropicale. Le village n’est pas très grand et les ruines représentent le principal intérêt. Le temps est lourd et moite, et le soleil joue avec les nuages à tel point que tout le monde se demande s’il va finir par pleuvoir. J’ai mis mon grand sac à dos dans un casier près du terminal, le temps de visiter les environs. Je profite une dernière fois de cette ambiance amazonienne qui m’aura suivie tout au long de mon périple (sauf au Chili). J’aime cette verdure permanente et ces multitudes de plantes qui poussent ça et là comme des feux d’artifices. Il y a aussi les insectes bien sûr. D’ailleurs, en même temps que je vous écris, une petite fourmi s’amuse à me chatouiller mon bras nu. Ca fait trois que je lui souffle dessus pour qu’elle s’en aille, mais rien à faire, elle persiste ! Et parmi les insectes, il y a aussi les papillons, et ici ils sont impressionnants de beauté. Non, il n’y a pas à dire, il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie la forêt tropicale. C’est saisissant de voir ce monde vivant !

A bientôt…

IMG_9662IMG_9818 IMG_9770 IMG_9740

IMG_9836

Read Full Post »