Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 4 juillet 2013

P1270881Après avoir passé trois jours à Trujillo, j’avoue que je suis bien contente de quitter cette ville qui a été pour moi un mélange de belles choses et de choses moins sympathiques.

A savoir : j’ai passé 25 heures de bus dans des conditions vraiment pas terribles dont une inondation à l’intérieur qui a mouillé tout le fond de mon sac (avec mon matériel électronique dedans !) ; ma carte bancaire a été avalée par un distributeur (et même après une interminable discussion avec le directeur de la banque, rien y a fait) ; je suis un peu malade (mais rien de grave, je vous rassure, un petit mal au ventre qui devrait bientôt passer) ; il fait un froid de canard (14°C et ici il n’y a pas de chauffage) avec un ciel couvert et gris ; j’ai eu un obsédé sexuel comme voisin à l’hôtel (ça devait bien arrivé un jour ! ) ; et pour clore le tout, il y a une « super manif » sur la route entre Trujillo et Lima et mon bus n’est pas sûr de partir ce soir, on ne le saura qu’à la dernière minute !

Mais bon, c’est ça aussi le voyage et l’aventure ! En vivant et en vieillissant, on apprend à relativiser. Donc, tout va bien. Je vais plutôt vous parler des magnifiques choses que j’ai vu ici.

Car Trujillo est la troisième plus grande ville du Pérou. Mon hôtel était très bien situé car il était à 20m de la place principale, Plaza de las Armas, et de la magnifique basilique aux peintures très colorées, en particulier sur les plafonds.

Les bâtiments, très colorés eux-aussi, sont de style colonial et il n’est pas rare de voir des moucharabiehs en bois ou en fer forgés agrémenter les façades.

Je suis venue jusqu’ici pour voir principalement les vestiges de deux importantes civilisations qui ont vécu avant les Incas : les Moché et les Chimú.

Ayant vécu entre le Ier et le VIIe siècle après J.-C., les Moché ont construit dans la région deux grandes « pyramides », Huaca del Sol et Huaca de la Luna, deux lieux de cultes qui se font face, dédiés au Soleil et à la Lune. Au milieu s’étendait leur cité. La Huaca del Sol fait encore l’objet de fouilles archéologiques, on ne peut donc pas encore la visiter. J’ai donc découvert la Huaca de la Luna, décorée de bas-reliefs colorés représentant le dieu de la montagne qui domine la ville, avec aussi des animaux, des personnages, des dieux. C’était impressionnant.

Puis, entre le Xe et le XIVe siècle, la civilisation des Chimú a pris le relais. Ils ont édifié une immense cité de plus de 20 km2 : Chan Chan. C’est spectaculaire ! C’était surtout des pêcheurs d’eau douce comme d’eau salée.

Les deux sites, le premier au sud de Trujillo, et le second au nord, sont dans un environnement désertique, avec de grandes montagnes rocheuses. Plusieurs fois, je me serais cru au nord de l’Afrique, et ces gigantesques édifices appartenant à de grandes civilisations m’ont beaucoup fait penser aux temples de Carthage et de Louxor.

P1270864

Je n’ai malheureusement pas le temps de vous raconter toutes les choses que j’ai apprises mais c’était passionnant, notamment pour mon étude de la relation entre l’homme et l’animal.

Une petite anecdote : on trouve ici et sur toute la côte nord du Pérou des chiens noirs sans poils (sauf sur leur crâne), les « chiens nus du Pérou » !  Ils existaient déjà à l’époque des Moché et des Chimú. Leur particularité est que leur température corporelle est de 40°C. Ici, on les conseille aux asthmatiques, pour qu’ils leur tiennent chaud (comme s’ils ne pouvaient prendre de couvertures !). De plus, leur sang est très apprécié pour les problèmes de tensions artérielles ! Quelle horreur ! Les traditions ont la peau dure, je vous jure ! A l’époque des fortes chaleurs, les maîtres attentionnés (ici, une poignée sûrement) leur mettent de la crème solaire. En ce moment, c’est le contraire, ils ont drôlement froid et on en voit quelques uns qui portent des tee-shirts !

Je vais maintenant prendre mon bus pour Lima, la capitale, en espérant que la manifestation se sera assagie.

A bientôt…

P1270879

Publicités

Read Full Post »