Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 29 juin 2013

Je suis revenue de mon escapade amazonienne où j’ai rencontré des producteurs de cacao. Maintenant je sais comment ont été fabriquées les tonnes de chocolat que j’ai mangé durant toute ma vie : comment on fait le chocolat à partir du cacao ! Ce qui était très intéressant, c’est que ces producteurs se sont réunis en coopératives et vendent leur cacao à plusieurs acheteurs du monde entier et notamment à la marque Alter Ego, dont les produits sont issus du commerce équitable. Je suis au coeur du sujet…chocolaté !

J’ai traversé les plantations de cacao qui font des hectares et des hectares en pleine forêt amazonienne. Les fruits des cacaoyers, les cabosses, portaient mes couleurs préférées : un dégradé qui va du jaune au pourpre en passant par un orange safran. Je comprends encore mieux pourquoi j’aime le chocolat ! J’avais l’impression d’être dans un jardin enchanté, comme dans Alice aux pays des merveilles.

La partie un peu plus sombre, c’est qu’avant, là où se trouvent toutes ces plantations, il y avait des plantations de coca, pour faire la cocaïne. Cette  cocaïne qui était vendue chez nous poussait ici. Des milliers d’hectares de forêt ont été détruits pour pouvoir planter la coca ! Telles des balafres dans la nature. Cette déforestation est visible même de la terre. Une guerre sans merci s’est livrée entre les trafiquants et l’armée péruvienne aidée des américains. Hélicoptères, bombes, les cultivateurs s’en souviennent encore. Mais le pire, c’est que les sols où était produite la coca sont terriblement pauvres et des fougères et des herbes hautes très destructrices empêchaient toute replantation. Il a fallu un dur labeur pour dégager tout ça et replanter petit à petit des plantes qui nourrissaient la terre pour pouvoir y planter enfin le cacao. Un travail que les hommes et les femmes que j’ai rencontrés ont produit de leurs mains. La vie n’y est pas toujours facile mais leur environnement est un vrai paradis. C’est la saison où certains arbres de la forêt fleurissent dans les tons jaunes, ce qui donne au panorama des touches de couleurs au dégradé de verts qui s’étale sous nos yeux.

Puis j’ai découvert des gorges avec des chutes arc-en-ciel lorsque le soleil se glisse dedans : incroyable ! Je me suis baignée au pied d’une spectaculaire cascade surmontée d’un pont de roche naturelle, en plein dans la forêt. On y a accédé en pirogue. Sur les petites plages naturelles qui bordent la rivière, j’ai pu observer avec admiration des colonies de papillons virevoltant dans des nuages jaunes, blancs, bleus, verts,… Quelle beauté !

Je suis maintenant de retour à Juanjui que je vais quitter demain. Je suis restée pour la fête du cacao, très importante ici, puisque la région est l’une des plus grandes productrices du pays. C’est un festival chocolaté pour mes papilles : choco-miel, choco-maïs, choco-platano, choco-riz, savonnettes au chocolat (non, ça, ce n’est pas pour les papilles), brochettes de fruits recouvertes de chocolat frais, tablettes de chocolat avec toutes sortes de combinaisons, et j’en oublie plein d’autres ! Je suis au paradis !

Je devrais partir demain pour Trujillo avec deux jours de bus. Mais d’ici-là, je compte bien en profiter malgré les 35°C ! Chaud chaud cacao  ! Chaud chaud chocolat !

A bientôt….

Publicités

Read Full Post »