Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 18 juin 2013

Après six jours extraordinaires, tant sur le plan humain que sur le plan professionnel, j’ai fini par reprendre la route. J’avais le coeur gros de quitter ces nouveaux amis qui m’ont beaucoup apporté et auprès desquels j’ai beaucoup appris. Je vous en dirai plus dans un prochain article. Car je peux bien dire que je me suis prise une « claque ». Il n’y a pas d’autre mot. Je ne sais pas encore si tout le Pérou est comme ça mais le nord est une région très pauvre. Et j’ai vécu une expérience que je ne suis pas prête d’oublier : beaucoup de pauvreté, des déchets partout, des conditions animales terribles mais, des personnes extraordinaires, d’une grande générosité et d’une grande noblesse de coeur. J’ai passé des moments inoubliables auprès d’eux et ils me manquent déjà…

Cela va assurément changer ma vision de la vie dans nos pays du nord. Ca a été à la fois très dur et très fort. Merci donc a Miguel Puescas, mon hôte du Pérou, et à Nathalie, la présidente de Plante et Planète sans qui je n’aurais pas pu vivre une telle expérience. Merci aussi au Palo Santo, qui nous a réuni, cet arbre magique, au parfum qui vous enchante.

J’ai quitté Tumbes pour Piura où j’y ai passé deux nuits. J’y suis partie ce matin pour aller à Jaén, rencontrer Luciano, directeur de la réserve « Gotas de Agua ». Plante et Planète travaille aussi en partenariat avec lui. Mais le petit souci, c’est qu’il n’y a pas de bus direct. Donc j’ai pris un bus de Piura pour traverser le désert jusqu’à Chiclayo, où je me trouve actuellement (je suis arrivée à 16h). Le prochain bus pour Jaén part à 22h45 ! Et arrivera vers 5h du matin ! Donc j’en profite pour visiter la ville et pour vous écrire d’un café internet (ultra bruyant, c’est une épreuve de se concentrer, lol) !

Je voudrais juste ajouter un petit message particulier pour dire à mes parents que je pense bien à eux dans ces moments difficiles. En effet, dans la nuit de dimanche à lundi, Rochefort a subi de violents orages qui ont causé d’importantes innondations à Aziyadé, leur maison, ma maison. Une pensée à ma maman qui a dû se battre toute la nuit contre l’eau. Bon courage à eux et à tous ceux qui ont subi le même sort.

A bientôt…

Publicités

Read Full Post »